jeudi 16 octobre 2008

Misère, misère, j'ai encore craqué !

Samedi soir, petit moment de solitude, petit coup de blues de la célibataire, téléphone dans la main, rien à faire pas la moindre sonnerie à l'horizon pas le moindre petit texto...
...l'idée est là, elle cogite...je la repousse...tente de ne pas y penser...non non ce ne serait pas raisonnable...et puis bon... pourquoi pas après tout ça pourrait être sympa...
...et voilà, j'ai craqué...12 minutes 45 secondes plus tard...je l'ai appelé lui qui m'a quitté pour elle mais qui n'est plus avec elle aujourd'hui...avec qui je n'ai plus envie d'être mais avec qui j'aime parler et qui me fait tant rire...
"hey salut, tiens, jme disais que peut être toi aussi, tu n'aurais rien à faire en ce samedi soit, enfin bon nn excuse moi, désolée de t'avoir dérangée, tu dois sûrement etre occupé, jvais pas t'embêter plus..." " non non, tu ne m'embêtes pas, et si ta question est es tu libre ce soir et bien sache que je lui suis, allé j'arrive chez toi d'ici 2O minutes'"
Bon soyons bien d'accord sur un truc, ce n'est pas moi qui l'est invité, c'est lui qui s'est invité, donc en partant, de là c'est comme si au fond je n'avais pas cédé, non ?
Donc, 19 minutes 31 seconde plus tard, le voilà, j'avoue que je n'avais pas prévu d'être en compagnie masculine ce soir, et donc 19 minutes 31 secondes c'est le temps que j'ai eu pour épiler jambes laissées aller par ce début d'automne, me refaire une beauté et enfiler cette petite robette sexy genre je suggère sans ne rien dévoiler...mais pourquoi faire tout ces chichis si je ne veux que parler ?
...si je me pomponne tant, peut être est ce par ce que j'espère ou que je sais au fond de moi que cette soirée ne peut que déraper ! NON NON, j'ai promis à Julie que je ne céderai plus à mes exs même sous peine de céliba intense et d'hormones qui travaillent ...
Tu parles Charles, 1H32minutes après son arrivée me voilà déjà entrain de flirter méchamment avec lui, verre de rosé dans la main droite, yeux noir charbonneux le badant comme jamais...tiens, je n'avais jamais remarqué cette jolie petite fossette quand il sourit ! oo il se rapproche, et une main autour de coup, et une autre sur la cuisse...ET VOILA COMMENT CA DERAPE !
Il devrait exister des espèces de muselières ou je ne sais quoi, qui nous empêcheraient de nous jeter sur nos exs, proies souvent trop faciles, ou bien des espèces d'anges gardien tout blancs se posant sur notre épaule et nous menaçant de nous priver de shopping pendant un mois si l'on cède à la tentation !
Après ça, comment puis je encore m'assurer que je suis une fille stable et sérieuse qui ne cède pas à toute ces pulsions ?

1 commentaire:

Ta-copine-qui-te-veut-en-nano a dit…

Je compte ouvrir un magasin exprès "arrêtons-d'être-tentées" sur l'avenue de la république... (j'ai vu que la ville refaisait toute l'avenue avec tous pleins de magasins..).
Produit numéro 1 : Un collier hyper fashion et tendance qui te décharge de l'électricité dès que l'envie de flirter encore et encore avec ton ex arrive !
Produit numéro 2 : Un répondeur sur ton téléphone qui te dit quoi faire au cas où l'envie d'apeller tes anciens chéris survient.
Produit numéro 3 : Un produit tout droit arrivé de Suisse qui décharge toute sa puissance en une petite bouchée ! Du chocolat si fondant et crêmeux qui te fera oublier tous tes petits soucis de tous les jours et du quotidien !
Produit numéro 4 : Des jumelles extra révolutionnaires qui te permetront de réperer tous les sex appeal "à la nicomède" dès que tu pars en chasse !
D'autres suggestions viendront... peut être.. ^^